Follow Us On

Slider

Le titre de son nouveau roman fait écho à un poème de Verlaine. Avec Le ciel par-dessus le toit, Nathacha Appanah signe une œuvre singulière qui plonge dans l’histoire d’une famille dysfonctionnelle et d’Eliette, aujourd’hui Phénix. Cet ouvrage à trois voix fait partie des quinze romans retenus dans la première sélection du prix Goncourt pour l’année 2019 en France, rendu public le mardi 3 septembre. Le roman de 125 pages figure aussi sur la liste des 16 romans sélectionnés pour le prix Renaudot, diffusé la veille en France.

Les trois personnages : une mère célibataire et ses deux enfants. Sa fille Paloma et son cadet de dix ans, Loup, 17 ans, en prison. La mère, c’est Phénix. Ce prénom, elle l’a choisie pour remplacer Eliette, celui que lui avaient donné ses parents, comme pour renaître de ses cendres dans cette nouvelle vie qu’elle s’est construite. Ces parents l’ont paradée petite fille, l’ont maquillée et apprêtée dans leur envie de la voir devenir une chanteuse. Adulte, Eliette/Phénix démêle encore les fils de son enfance et des traumatismes subis, dont un viol.

Présentation de l’éditeur Gallimard : «Sa mère et sa sœur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c’est maison d’arrêt mais qu’est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec œilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu’entre les murs. Elles imaginent ce que c’est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là.»

Photo via Montraykreol.org

Goncourt 2019 : Les 15 romans retenus

  • Le ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena (P.O.L)
  • Le ciel par-dessus le toit de Nathacha Appanah (Gallimard)
  • Un dimanche à Ville-d’Avray de Dominique Barbéris (Arléa)
  • La part du fils de Jean-Luc Coatalem (Stock)
  • Mur Méditerranée de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)
  • Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois (L’Olivier)
  • Un monde sans rivage d’Hélène Gaudy (Actes Sud)
  • Rouge impératrice de Léonora Miano (Grasset)
  • La terre invisible d’Hubert Mingarelli (Buchet Chastel)
  • Soif d’Amélie Nothomb (Albin Michel)
  • Avant que j’oublie d’Anne Pauly (Verdier)
  • Sœur d’Abel Quentin (L’Observatoire)
  • Extérieur monde d’Olivier Rolin (Gallimard)
  • Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer (Albin Michel)
  • Les choses humaines de Karine Tuil (Gallimard)

Le jury de l’académie Goncourt : Bernard Pivot (président), Eric-Emmanuel Schmitt, Didier Decoin, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Virginie Despentes, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline.

Les 16 romans sélectionnés pour le Renaudot 2019

  • Les Petits de décembre, par Kaouther Adimi (Seuil)
  • Le Ghetto intérieur, par Santiago H. Amigorena (P.O.L)
  • Le Ciel par-dessus le toit, par Natacha Appanah (Gallimard)
  • La Maison, par Emma Becker (Flammarion)
  • Le Continent de la douceur, par Aurélien Bellanger (Gallimard)
  • La Part du fils, par Jean-Luc Coatalem (Stock)
  • Scrabble, par Michael Ferrier (Mercure de France)
  • Un monstre et un chaos, par Hubert Haddad (Zulma)
  • La Symphonie du nouveau monde, par Lenka Hornakova-Civade (Alma)
  • La Chaleur, par Victor Jestin (Flammarion)
  • Le Bal des folles, par Victoria Mas (Albin Michel)
  • Cora dans la spirale, par Vincent Message (Seuil)
  • Loin, par Alexis Michalik (Albin Michel)
  • Les Jungles rouges, parJean-Noël Orengo (Grasset)
  • Par les routes, par Sylvain Prudhomme (L’Arbalète/Gallimard)
  • Pourquoi tu danses quand tu marches ?, par Abdourahman A. Waberi (J-C. Lattès)

Le jury du prix Renaudot : Patrick Besson (président), sFrédéric Beigbeder, Dominique Bona, Georges-Olivier Châteaureynaud, Jérôme Garcin, Louis Gardel, Frantz-Olivier Giesbert, Christian Giudicelli, J.M.G. Le Clézio et Jean-Noël Pancrazi.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu, Slider_Loisirs
Une maison et un verger, l’offre résidentielle de la Compagnie sucrière de Mon Songe

Dix hectares de terres agricoles appartenant à la Compagnie sucrière de Mon Songe ont été convertis en vue d’un projet...

Close