Enième phénomène de mode sur Facebook ? On connaissait le planking, qui consistait à prendre des photos de soi allongé raide comme une planche dans les lieux les plus insolites. Le nouveau trend, de nos jours, est le Neknomination. Bien plus dangereux.

Abréviation de « Neck your drink » et de « nomination », le principe du jeu est simple : le participant  poste une vidéo dans laquelle il finit une bouteille d’alcool d’un trait puis désigne une autre personne à faire de même.

La page Facebook encourageant les internautes à s’essayer à ce jeu a recueilli plus de 17 000 « likes ». Et plusieurs personnes y ont postées des vidéos de leurs « exploits ». Parmi les plus insolites, une Néo-Zélandaise entre à cheval dans un magasin tout en buvant de l’alcool.

Maurice semble heureusement épargné. Les différents travailleurs sociaux interrogés affirment, en effet, qu’aucun cas n’a été rapporté jusqu’ici. La seule vidéo que l’on a retrouvée sur YouTube concernant Maurice (voir plus bas) montre un spin-off du Neknomination : au lieu de boire, la personne fait un don d’argent à une famille dans le besoin. Une variante charitable largement préférable au jeu initial car celui-ci serait à l’origine de nombreux décès à travers le monde.

Le 1er février dernier, le corps d’un jeune Irlandais a été repêché dans la rivière de Barrow à Dublin. L’homme aurait sauté dans la rivière suite à un Neknomination. Même ville, même soirée : un DJ de 22 ans est retrouvé mort dans une maison suite à un défi. Tandis qu’un Britannique serait décédé après ingurgité un mélange de vin, de whisky et de vodka.