Follow Us On

Slider

L’organisateur des courses hippiques à Maurice retirera sa plainte en cour contre la Gambling Regulatory Authority (GRA). Le board du Mauritius Turf Club (MTC) est à l’origine de cette décision, circulée ce vendredi 4 octobre. Le MTC avait saisi la justice, objectant aux nouvelles directives du régulateur concernant l’organisation et le contrôle des courses.

«Le MTC est confiant que cette décision facilitera la collaboration entre tous les acteurs des courses hippiques et sera dan l’intérêt [du secteur] sur le long terme», écrit Mike Rishworth, CEO de l’organisme dans un communiqué daté du 3 octobre.

La GRA a été informée et les procédures seront enclenchées «dès que possible» pour mettre à cette bataille juridique.

L’un des principaux points de discorde depuis l’année dernière est le non-renouvellement des permis des bookmakers «off-course». La GRA ayant décidé qu’ils doivent désormais tenir leurs activités au Champ-de-Mars, à Port-Louis. Cette directive, outre d’irriter grandement les bookmakers concernés, a un impact négatif direct sur les revenus du MTC. Soit des pertes «d’au moins Rs 14 millions nettes» pour cette année, avait indiqué l’organisateur de courses hippiques dans un communiqué, le 16 septembre dernier.

Le MTC annonçait alors une révision des «stakes money» (-10%) sur toutes les courses à partir du 19 octobre. Ce qui représente une baisse de Rs 2 millions sur les courses restantes jusqu’à la fin de cette saison. Le montant total des «stakes» pour 2019 sera alors de Rs 98 millions, soit comme l’année dernière, avait indiqué l’organisateur.

Le MTC déplorait également, le mois dernier, que la GRA ait décliné la majorité de ses requêtes pour la tenue de courses additionnelles. La GRA a également refusé des demandes similaires de la part de la Trainers’ Association.

Facebook Comments