Follow Us On

Slider

La présidence des Seychelles a confirmé la nouvelle. Le juge Prithviraj Fekna est décédé ce mardi 6 août des suites d’une «brève maladie». Dans l’archipel depuis le 1er, il avait été admis à l’hôpital hier. Agé de 54 ans, il avait prêté serment comme juge de la Cour d’appel des Seychelles le 27 juin dernier. Il était, depuis 2011, juge à la Cour suprême de Maurice.

Fort de ses 28 années de pratique, le juge Fekna espérait, comme ses prédécesseurs mauriciens, pouvoir partager son expérience aux Seychelles. Les deux pays, avait-il rappelé lors de sa prestation de serment à la State House de l’archipel, ont des liens judiciaires communs. Les cas en appel étaient, en effet, entendus à Maurice avant que la Cour d’appel des Seychelles ne soit mis sur pied.

«J’ai été profondément choqué en apprenant le décès du juge Fekna aux Seychelles», a déclaré le Chef juge Eddy Balancy. «C’était un juge très dévoué qui n’épargnait aucun effort pour trouver la solution à un problème juridique. Il enseignait aussi le droit avec passion», a fait ressortir le n1 du judiciaire à Maurice .«Il était très apprécié par ses collègues et va beaucoup nous manquer à la Cour suprême. Je présente ma profonde sympathie à sa famille et à tous ceux que ce deuil afflige.»

Titulaire d’une maîtrise en droit, le juge Fekna avait notamment présidé le Fair Rent Tribunal et la Cour industrielle. Il enseignait également à l’Institute of Judicial and Legal Studies of Mauritius.

Il estimait, entre autres choses, que le système judiciaire et carcéral mauricien était inadapté pour traiter les cas de délinquants mineurs.

A ses proches et à ceux que ce deuil afflige, nous présentons nos vives sympathies.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
[Commission d’enquête] Gurib-Fakim soutient qu’elle a utilisé la Platinum Card 58 fois «par erreur»

«Vous avez utilisé la carte du PEI par inadvertance», a demandé le juge Asraf Caunhye à Ameenah Gurib-Fakim à la...

Close