Il y a clairement une infraction à la loi et qui aurait pu mettre la vie des passagers à bord d’un Airbus A380 d’Emirates. Un drone s’est approché de l’appareil en phase de décollage au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) et la vidéo qu’il a prise a été partagée puis supprimé par un pilote d’Air France sur sa page Facebook. “That’s what a little crazy guy managed to do with a drone in Mauritius. Hello flight safety!!!” a écrit le pilote en postant la vidéo d’une durée de deux minutes.

Le clip montre l’avion au-dessus de Plaine-Magnien. La date exacte n’est pas connue mais il semblerait que la vidéo a été tournée dans l’après-midi. Selon le site fstoppers.com, le zoom digital sur la vidéo (2min 20 sec) pourrait indiquer que le drone utilisé est un Parrot Anafi. Lequel n’est pas doté pas d’un système pour indiquer une zone réglementée, soit une no-fly zone.

Le site dji.com indique, pour sa part, que le no-fly zone au-dessus de l’aéroport de Plaisance est relativement petite et que le drone a survolé un périmètre autorisé. En vertu des lois mauriciennes, il est nécessaire d’obtenir la permission de l’Air Traffic Control Unit avant d’utiliser les drones les zones autour de l’aéroport.

Le Département de l’Aviation civile va inviter la police à ouvrir une enquête sur cette affaire.