L’ancien gouverneur de la Banque de Maurice a été remis en liberté ce mardi après-midi après avoir passé une nuit au Alcatraz Detention Centre. Le Bail and Remand Court lui a ordonné de s’acquitter de trois cautions de Rs 100 000, Rs 20 000 et Rs 20 000 pour les charges de blanchiment d’argent, de « larceny by person in receipt of wages » et de « possession of property by means of a crime ». Manou Bheenick devra également consentir à une reconnaissance de dette de Rs 2 millions et de deux fois Rs 200 000 pour chacune les trois charges.

La police a objecté à la remise en liberté de l’ancien numéro un de la banque centrale par rapport aux deux charges pour lesquelles il a du s’acquitter de cautions et de reconnaissances de dette. Elle s’est toutefois montrée plus souple concernant la 3e charge de « possession of property by means of a crime ».

Manou Bheenick avait été arrêté ce vendredi par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department. Pris d’un malaise lors de son audition, il avait été admis au Appollo Bramwell Hospital.