Elles ont eu le malheur de partager des posts sur Sir Anerood Jugnauth et son fils, Pravind, à qui il a cédé son fauteuil de Premier ministre. Deux internautes ont été formellement inculpées ce vendredi 16 novembre pour avoir enfreint les articles 46(h)(i) et 47 pour «using an information and communication service for the purpose of causing inconvenience to a person» sous l’Information and Communication Technologies Act (ICT Act).
La première, Karishma Randhay, aussi appelée Shweta, 27 ans et résidant à Plaisance, Rose-Hill, est accusée d’avoir posté une photo du chef du gouvernement, Pravind Jugnauth sur sa page de Facebook le 18 janvier 2018 avec des commentaires jugés insultants. Si le procès va à terme, un des témoins dans cette affaire est Pravind Jugnauth, mais son adresse est celui de son père, à La Caverne, Vacoas.
En même temps, après Seetulsingh Meetoo, c’est au tour de Mélanie Manuella Zacharie, 27 ans et habitant Quatre-Bornes, de faire face à la justice relativement à l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth, à La Caverne. Elle est accusée d’avoir posté une vidéo, invitant les internautes de la partager. Encore une fois, c’est le fils qui est assigné comme témoin.