Pour le ministre du Tourisme, des vies étaient en jeu suite à l’annulation du vol d’Air Mauritius (MK) pour Chennai. Car certains des passagers embarquaient pour aller se faire opérer dans la ville indienne. Anil Gayan accueille favorablement la décision d’un des commandants licenciés de présenter ses excuses, ce qui a conduit à sa réintégration sans condition par MK. Toutefois, le ministre estime que cela veut bien dire qu’il y a eu faute tout en précisant que c’est à la compagnie aérienne nationale de s’occuper de ses litiges avec son personnel et non au gouvernement.

Malgré quelques annulations de vol supplémentaires depuis ce weekend, Gayan affirme que le service de MK est revenu à la normale. Tout en concédant qu’il arrive que des vols soient annulés sporadiquement dans le secteur de l’aviation.