Les magistrats Raj Seeballuck et Razia Jannoo-Jaunbocus n’ont pas retenu l’argument de l’avocat de Navin Ramgoolam. Gavin Glover avait en effet demandé à ce que Rakesh Gooljaury, un des témoins clés de l’accusation soit auditionné à la fin du procès de l’ancien Premier ministre.

S’il se dit déçu de la décision de la Cour intermédiaire, Gavin Glover affirme toutefois « attendre de pied ferme » l’homme d’affaires jadis proche de Navin Ramgoolam. C’est ce 13 juillet que la défense de Ramgoolam tentera de mettre à mal le témoignage de Rakesh Goolaury, qui s’est depuis, rapproché du pouvoir actuel.