Le président du Mouvement patriotique s’attend à ce que le Premier ministre tranche le conflit entre Vishnu Lutchmeenaraidoo et Roshi Bhadain. Pour Alan Ganoo, il est évident que le ministre de la Bonne gouvernance refuse de « mettre de l’huile sur le feu » en ne répondant pas aux attaques du ministre des Affaires étrangères. Même si, estime-t-il, «Bhadain doit savoir des choses ».

Le député d’opposition a regretté que l’Independent Commission against Corruption n’a pas encore bouclé son dossier sur le prêt en euros de Lutchmeenaraidoo et souhaite que l’institution transmette son rapport d’enquête le plus vite possible au Directeur des poursuites publiques.

Comme le Parti travailliste et le MMM, le MP ne compte pas organiser de meeting pour le 1er-Mai cette année. A la place, la formation politique participera à un forum en compagnie des syndicats le samedi 30 avril.