Les fortes averses qui ont repris hier après-midi ont poussé plusieurs personnes vers les centres de refuge. Soit 200 au total. Le centre de Tranquebar recense le plus grand nombre : 150, indique le National Disaster Risk Reduction and Management Centre, c’est à Tranquebar où on recense le plus grands nombres de réfugiés soit 150.

Les pompiers restent mobilisés. Leurs services sont diversement sollicités en cas d’accumulation d’eau, de boue et autres débris. Il y a ainsi 11 interventions chez des particuliers à Terre-Rouge, Triolet, Petite-Rivière, Pointe-aux-Sables, La Tour Koenig, Cassis, Ste Croix, Vallée-Pitot et Pailles entre 18h hier et 6h ce matin.

Deux femmes de 75 et 45 ans ont été secourues à Tranquebar, par les pompiers, après que leur maison a été inondée. Celle-ci se trouve près d’une rivière à Tranquebar.

Alors que les admissions ont lieu ce matin, les pompiers s’activaient pour dégager l’eau des cours des collèges Bel Air SSS et Pailles SSS.

Les quartiers de Chitrakoot et de Vallée Pitot demeurent, cependant, en «evacuation stage». Tandis que le village de Quatre-Sœurs est en mode alerte.

Photo d’archives