Le monde des objets connectés accueillera bientôt un nouveau venu. Et c’est The Verge qui en a eu la primeur, à travers du matériel promotionnel auquel il a eu accès. La société Fitbit s’apprête à lancer la Surge, destinée aux sportifs, avec toute une série de fonctionnalités qui, selon la compagnie, en font une « supermontre ». Qui plus est, « largement au-dessus de la moyenne » des objets connectés de cette catégorie.

GPS intégré, capteur de fréquence cardiaque PurePulse, statistiques en temps réel, affichage de la météo… La smartwatch, qui sera en vente à 249 dollars, tiendrait plus du bracelet connecté – que commercialise déjà l’entreprise – mais « avancé ». Avec toujours ce souci de la santé.

Les informations recueillies par The Verge font d’ailleurs état de deux nouveaux bracelets, la Charge et la Charge HR. La Charge étant une amélioration sur la Force, retirée du marché car elle causait des allergies cutanées.

La Fitbit Surge sera dotée de son appli tracker qui permet, sans avoir à consulter son smartphone, de garder un œil sur ses activités et le nombre correspondant de calories brûlées, ou encore de suivre ses cycles de sommeil. Car ce gadget est conçu pour être porté de jour comme de nuit. Et propose un réveil en douceur avec une alarme vibrante.

On pourra aussi être notifiées des appels et messages entrants sur son smartphone avec une alerte vibrante. Et contrôler la musique que vous écoutez.

Fitbit-Tracker-Windows-Phone-8

La synchronisation sans fil, vers son ordi ou smartphone avec l’appli Fitbit, est disponible. Grâce à laquelle l’utilisateur pourra suivre ses progrès en ligne, et se mesure à ses proches à travers des challenges.

Les questions qui demeurent : le prix et la date de sortie de ce wearable. Environ 249 dollars pour le premier, et peut-être une date de sortie communiquée cette semaine.

Dans le monde des gadgets, il se chuchote qu’Apple pourrait cesser de commercialiser les produits Fitbit, qui risquent d’entrer en concurrence avec les siens. L’entreprise à la pomme vient de lancer sa plateforme santé, HealthKit Fitbit a refusé d’y intégrer ses produits – et s’est aussi lancé dans le marché des wearables avec l’Apple Watch, qui sera sur le marché en 2015.

Sources : The Verge, re/code – Photo : The Verge