Promesses non tenues, chômage en hausse, décisions coûteuses au contribuable et politique de revanche. Les cadres du Parti Travailliste se sont relayés ce mercredi soir à Cité Martial pour égrener les facteurs qui, selon eux, font du Premier ministre « un danger » pour le pays.

Devant cette donne, Rama Valayden, Arvin Boolell ou encore Shakeel Mohamed ont tous estimé que le pays retournera plus vite que prévu aux urnes. Pour affronter cette situation, les cadres du PTr affirment que le parti est en train d’apprendre de ses erreurs pour mieux reconquérir l’électorat lors de la prochaine échéance électorale.

Les rouges organisent en ce moment une série de réunions de mobilisation en marge de leur rassemblement de ce dimanche 20 septembre. Le parti commémorera ce jour-là l’anniversaire de Sir Seewoosagur Ramgoolam à Kewal Nagar. La hiérarchie rouge dit s’attendre à une forte mobilisation de partisans ce dimanche.