Pas de hausse du prix de l’essence et du diesel à la pompe. Ainsi en a décidé le Petroleum Pricing Committee (PPC) qui s’est réuni ce lundi 8 octobre. L’évolution du cours mondial ces dernières semaines, avec le baril du pétrole qui a franchi la barre des 80 dollars, faisait craindre une augmentation sur le marché local.

L’essence aurait dû se vendre 85 sous plus cher à Maurice. Mais l’augmentation est en dessous des 4% prévus par la loi, note le PPC dans son communiqué. Celle du diesel est, en revanche, de 5,13%. Ce qui se serait traduit par l’addition de Rs 2,05 au prix du litre actuellement si le PPC n’avait pas décidé de puiser des fonds Price Stabilisation Account (PSA) pour maintenir le tarif.

Le prix de l’essence est maintenu à Rs 49,65 le litre et celui du diesel à Rs 40.

Le PSA bénéficie d’ailleurs de l’apport de fonds puisés du «Subsidy Reserve Fund» à hauteur de Rs 350 millions. Ce qui porte la balance à Rs 296 millions ce 8 octobre. A titre de comparaison, le PSA affichait un déficit de Rs 165,7 millions au 14 juin.

La marge des compagnies pétrolières et des stations-services a, par ailleurs, été revue à la hausse. Il en va de même pour l’item «Contribution to the construction of storage facilities for petroleum products», qui sert au financement du terminal pétrolier à Mer Rouge. Le prélèvement passe de 10 sous à 30 sous par litre.