Après des semaines de suspense, on sait quel constructeur a été choisi pour le projet Metro Express. Larsen & Toubron remporte le contrat, qui devrait être de l’ordre de Rs18,8 milliards. C’est ce qui ressort de la présentation du projet, en cours à l’hôtel Hennessy Park à Ebène au moment de la mise en ligne de ce texte.

La firme indienne donnera les premiers coups de pioche en septembre prochain. Le chantier de la première phase, qui s’étendra de Port-Louis à Rose-Hill, durera deux ans. La mise en opération est, en effet, prévue pour septembre 2019. La deuxième phase, de Rose-Hill à Curepipe en passant par Qautre-Bornes notamment, sera complétée en 2021.

Georges Chung Tik Kan a présenté les «points saillants» du projet de métro léger. Et détaillé la «réalité des chiffres». Selon les estimations faites, le métro léger sera rentable dès 2021, a expliqué le Senior Adviser auprès du bureau du Premier ministre.

Pas de pilotis à Quatre-Bornes, insiste le gouvernement. Et un projet similaire à celui d’Edimbourg, affirme Georges Chung. Le temps du trajet Port-Louis/Curepipe sera entre 33 minutes (mode express) et 41 minutes (arrêts aux 19 stations). Les horaires: de 5h à 22h.

Metro Express - les points saillants Metro Express - les points saillants 2 Metro Express - les points saillants 3 Metro Express - les points saillants 4 Metro Express - les points saillants 5