Sanjeev Teeluckdharry s’est présenté devant le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen ce lundi 1er octobre. MRishi Pursem, l’avocat du Bar Council a objecté à sa motion. Le député du MSM avait demandé une «judicial review» de la décision du Bar Council de le suspendre de la Mauritius Bar Association en attendant que la Cour suprême se prononce sur les sanctions à appliquer dans son cas.

Il lui est reproché d’avoir commis une entorse au code de déontologie de la profession. Teeluckdharry avait visé des confrères dans le sillage des conclusions de la Commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen et notamment déclaré, dans un entretien à ION News, que ce document mérite d’être jeté à la poubelle.

La date de la prochaine audience n’a, pour l’heure, pas été communiquée.

Sanjeev Teeluckdharry a, par ailleurs, retiré sa demande d’injonction contre l’ex-juge Paul Lam Shang Leen.

Par ailleurs, Rex Stephen et Roubina Jadoo-Jaunbocus, également cités dans le rapport de la Commission Lam Shang Leen, ont été autorisés à contester certaines conclusions du rapport les concernant par voie de révision judiciaire.