Il y a « probablement » eu des excès, a reconnu Pravind Jugnauth à une interpellation du député travailliste Osman Mohamed. De janvier 2015 à juin 2016, les ministres se sont déplacés 184 fois à l’étranger, a indiqué le ministre des Finances au Parlement aujourd’hui.

Il n’a pu préciser, à ce stade, le coût total de ces voyages. « La compilation des dépenses est en cours, a cependant assuré Pravind Jugnauth, et sera déposée à l’Assemblée nationale dès qu’elle sera prête. » Rajesh Bhagwan, qui interrogeait le ministre à ce sujet, a insisté sur le fait que ces chiffres soient déposés le plus vite possible.

Pravind Jugnauth a également été appelé à répondre sur les per diem et les indemnités alloués aux ministres. Il a déclaré que les per diem ont été revus et dans certains cas, le montant payé a été révisé à la baisse. Il y aura un « contrôle strict » afin d’éviter les dépenses inutiles, souligne le ministre. Les voyages effectués doivent « être vraiment dans l’intérêt du pays ».

Osman Mohamed a, pour sa part, voulu savoir si des ministres ont dépassé les fonds alloués pour les voyages. « Je n’ai pas cette information », a répondu le Grand argentier.

Avec comme objectif « l’utilisation judicieuse » des fonds, Pravind Jugnauth a annoncé que dès ce mois-ci, ce sera son ministère qui accordera l’autorisation financière pour les voyages à l’étranger. Un exercice rigoureux sera effectué. Les officiers chargés de la supervision devront préparer un Annual Mission Plan expliquant l’importance de chaque mission.

Photo (archives) : Les ministres et le Premier ministre lors de leur prestation de serment, en décembre 2014, aux côtés du president de la République d’alors, Kailash Purryag.