Il y a de l’orage dans l’air. Si les ex-employés d’Iframac crient à la trahison, le ministre de la Bonne gouvernance estime, lui, que c’est leur ancien patron, Dawood Rawat, qui les a trahis. A l’issue d’une cérémonie de remise des prix à la Financial Services Commission, ce lundi, Roshi Bhadain s’est dit satisfait du travail abattu par le nouveau special administrator Yacoob Ramtoola. Il s’est également félicité des « emplois sauvegardés » à Iframac et à Courts.

La position de Roshi Bhadain ne plaît toutefois pas  aux employés d’Iframac qui vont être redéployés chez d’autres concessionnaires. Un groupe de salariés anime d’ailleurs une conférence de presse à 16h30 sur le thème « La vérité sur Iframac ». Auparavant, ils seront reçus par Roshi Bhadain à 14h pour une ultime session de discussion.