L’usage de l’imprimante 3D se précise dans le domaine médical. Après les prothèses de main au Soudan, le crâne d’une jeune femme aux Pays-Bas a été remplacé par une réplique… une prothèse en plastique. Une première dans le monde, selon le site Gizmodo.

Le crâne de la patiente, 22 ans, s’épaississait, exerçant ainsi une pression sur son cerveau. La solution qu’a trouvé une équipe de médecins de l’université d’Utrecht pour la soulager ? Remplacer une grande partie du crâne par une prothèse, faite d’ordinaire « avec une sorte de ciment ». Celle dont est dotée la patiente est en plastique, fabriquée par une société australienne spécialisée.

« Utiliser l’impression 3D nous a permis de réaliser un crâne d’une taille strictement identique », explique le neurologue en charge de l’opération, Ben Verwejj. Ainsi, poursuit-il, les patients peuvent « recouvrir plus rapidement leurs fonctions cérébrales ».

L’intervention, qui a eu lieu il y a trois mois, a été un succès. La patiente va bien.

Source : Le Monde – Photo : UMC Utrecht université via Le Monde