C’est un caregiver qui a fait la découverte le lundi 7 mai. Un colis suspect, soupçonné de contenir de la drogue, était dans un casier près d’un dortoir du centre de refuge pour mineurs Oasis.

Après une rencontre hier entre les officiers du shelter et la Child Development Unit (CDU), l’Anti Drug and Smuggling Unit a été mandée sur les lieux. Les limiers ont récupéré le colis suspect. Une enquête a été ouverte.

Au niveau du ministère de l’Egalité des genres, on indique qu’un suivi sera fait avec la police. Si le colis contenait effectivement de la drogue, les actions nécessaires seront prises, fait-on ressortir.

Ce mardi 8 mai, le ministre mentor a répondu à une question sur des allégations de consommation de cigarettes et de drogues à ce centre, situé à grande-Rivière-Nord-Ouest. Des allégations qui remontent à octobre 2017. Aucune preuve n’a été trouvée suivant l’enquête de l’Anti Drug And Smuggling Unit (ADSU), a affirmé sir Anerood Jugnauth au Parlement.