Jack Bizlall décrit sa performance à la partielle de Belle-Rose/Quatre Bornes comme «enn mari viktwar» pour les partisans du Mouvement Premier Mai (MPM). Toutefois, celui qui a recueilli 2611 votes en devançant les candidats du PMSD, du Mouvement patriotique et de Rezistans ek Alternativ (ReA) estime que cette performance a suscité un espoir au niveau national pour l’émergence d’une nouvelle force politique. C’est pour se préparer aux législatives de 2019 que le MPM entend désormais se consolider.

L’animateur du MPM est aussi revenu sur son différend avec le candidat de ReA, estimant que la profession de Kugan Parapen aurait probablement bloqué la possibilité d’un candidat unique de la gauche à la partielle du no 18.