Google a dépensé 3,2 milliards de dollars pour l’achat de Nest, la start-up fondée par Tony Fadell, ancien d’Apple et l’un des inventeurs de l’iPod. Nest est connu pour ses technologies récentes dans la domotique : le thermostat connecté et le détecteur de fumée Protect.

Selon The Verge, il n’est encore pas clair comment Google pense se servir de Nest. Mais Tony Fadell a écrit sur le blog de la compagnie que Google peut les aider à changer le monde plus vite qu’ils ne l’auraient pu tout seul.

Par ailleurs, la BBC a annoncé, il y a quelques jours, un changement important pour les utilisateurs de Gmail et Google+. Une nouvelle option de la messagerie en ligne permettra à ses utilisateurs d’écrire à des personnes ayant un profil Google+ mais dont les adresses e-mail ne sont pas sauvegardées dans leur liste des contacts. Il suffira d’écrire le nom de la personne dans la case « À » et des noms possibles apparaîtront juste après ceux dont les adresses sont déjà sauvegardées.

Si cette annonce a suscité des inquiétudes quant à des risques d’atteinte à la vie privée, Google a indiqué que les utilisateurs recevront un message que ce changement ne soit effectué. Et que cette option par défaut pourra être désactivée.

Photo : Le détecteur de fumée « Nest Protect », connecté au smartphone, permet d’être informé en temps réel de la présence de fumée même lorsqu’on est en déplacement.