Des amoureux du patrimoine mauricien, à l’instar de Thierry Le Breton, souhaitent réhabiliter la maison coloniale de Port-Louis qui a longtemps servi de siège au Mauritius Ex-Services Trust Fund. Président de l’association SOS Patrimoine, il réclame que cette bâtisse soit classifiée sous le National Heritage Fund afin qu’elle ne soit pas démolie. Tristan Bréville, directeur du Musée de la photographie, se fait toutefois une raison : il estime que la rénovation de cette maison coloniale sera onéreuse.