Le combat de Rezistans ek Alternativ (R&A) continue devant la Cour suprême. Ce mardi, le mouvement n’a pas objecté à la demande de l’Etat pour que l’affaire soit renvoyée au 22 mars 2016. Pour cause, selon l’avocat de R&A, Rex Stephen, l’Etat a fait savoir que des amendements seront apportés aux lois électorales afin d’y enlever l’obligation de déclarer son appartenance ethnique pour prendre part aux élections générales. C’est cette obligation que R&A conteste devant la plus haute instance du judiciaire locale depuis plusieurs années.

Pour Ashok Subron, le fait que l’Etat adopte cette position est déjà une victoire en soi. L’animateur du mouvement politique appelle ainsi sir Anerood Jugnauth à ne pas entraver « la roue de l’Histoire » et de penser aux « générations futures » en mettant en œuvre une réforme électorale qui sied à la nouvelle mentalité dans le pays.