Les réseaux sociaux ont changé la manière dont les gens créent et entretiennent des relations. Pourtant, une récente étude démontre qu’il existe un lien entre l’activité sur Twitter et les conflits au sein d’un couple. Ironique pour le site qui vise à connecter le monde.

L’étude, publiée dans la revue Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking, a été menée par Russell Clayton, un doctorant à l’école de journalisme de l’université de Missouri. Son enquête s’est appuyée sur un questionnaire en ligne auprès de 581 « tweetos » âgés de 18 à 67 ans. Ceux-ci ont répondu à des questions comme « Combien de temps êtes-vous branché à Twitter ? », ou encore « Combien de fois avez-vous eu une dispute avec votre conjoint à cause de Twitter ? ». Ils devaient aussi faire état de leur fréquence d’activité sur le réseau social.

Les résultats tendent à démontrer que plus les utilisateurs de Twitter étaient actifs sur le réseau social, plus ils avaient tendance à être en conflit avec leur conjoint à cause de ce réseau social. Clayton en conclut que cela peut mener à d’autres effets négatifs, tels l’infidélité, la séparation et le divorce. Et cela, indépendamment de la durée de la relation.

Russel Clayton s’est basée sur sa précédente étude sur le lien entre l’impact de l’usage de Facebook sur le couple et comment cela peut provoquer la jalousie. « En s’appuyant sur les données des deux études, Twitter et Facebook peuvent avoir des effets dévastateurs sur les relations amoureuses », conclut Clayton. « Quand l’utilisation d’un réseau social devient un problème dans la relation, les risques de retombées négatives s’accentuent. »

Pour éviter cela, rien de plus simple, dit le chercheur. Partagez un compte avec votre conjoint, ou réduisez le temps passé sur les réseaux sociaux.

Source : Mashable – Photo : upcity.com