Follow Us On

Slider

Le syndicat des employés des Casinos de Maurice réclame le départ de l’Officer in Charge de la State Investment Corporation Management Services, qui gèrent ces établissements. La direction de la State Investment Corporation (SIC) est finalement d’accord pour une «structure de gestion différente». Va-t-on vers une sortie de crise ?

Le Casino Employees Union réclame le départ de Chandra Ram comme Officer in Charge. Le syndicat dénonce des cas d’ingérence mais aussi de harcèlement. Des membres ont récemment tenu une série de manifestations durant toute une semaine, arborant même des gilets jaunes en écho aux manifestations en France et à La Réunion. Une grève de faim n’est pas à écarter, a même prévenu Ivor Tan Yan, négociateur pour le compte du syndicat.

Des délégués ont finalement rencontré la direction de la State Investment Corporation (SIC) le 22 décembre au ministère du Travail et exposéleurs griefs et demandes. Il a notamment été question qu’aucun comité disciplinaire ne soit institué dans l’immédiat par crainte d’abus de l’Officer in Charge, a indiqué Brady Ponnusami. Le président du syndicat n’a cependant pas voulu s’attarder sur les détails à cause des négociations en cours.

Même posture du côté du Managing Director de la SIC. Prem Beejan reconnaît seulement avoir pris note des demandes formulées par la Casino Employees Union. Et qu’un mode de gestion différent sera sans doute adopté. Du reste, dit Prem Beejan, les demandes du syndicat ne sont pas «difficiles à satisfaire». Il compte les présenter au conseil d’administration qui se réunira le 3 janvier.

Direction et syndicat doivent se rencontrer de nouveau le 9 janvier.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Rétrospective : Silence ! On enterre le patrimoine mauricien

Les défenseurs du patrimoine en sont convaincus. Il y a une réelle volonté de la part des décideurs politiques de...

Close