Un ferry a fait naufrage et pratiquement coulé au large de la Corée du Sud, ce mercredi 16 avril. Le bilan provisoire officiel établi ce matin, qui faisait état d’au moins 2 morts et une centaine de disparus, a été revu. Plus de 250  personnes sur les 459 qui étaient à bord du Sewol sont toujours portées disparues, 3 sont décédées et 13 blessées. Selon l’agence Reuters, cela pourrait être la plus grande catastrophe que la Corée du Sud a connue ses 20 dernières années.

Seules quelque 180 personnes ont pu être secourues jusqu’ici, alors que le vice-ministre de la sécurité Lee Gyeong-Og avait affirmé, ce matin, que « 368 personnes » avaient pu l’être. Selon les derniers chiffres disponibles, le ferry transportait 459 personnes à son bord, principalement des enfants et des adolescents. Le ferry, qui a quitté le port d’Incheon, dans le nord-ouest, se rendait vers l’île de Jeju, au sud. Les élèves, dont certains étudient dans un établissement de la banlieue de Séoul, devaient y faire une sortie scolaire de quatre jours.

ferry7

Cette femme a appris que son fils faisait partie des survivants. De nombreux parents, angoissés, s’interrogent sur le maintien de cette sortie scolaire pour aujourd’hui au vu des conditions climatiques.

Le président sud-coréen Park Geun-hye a lancé un appel à tous les navires pour aider dans les opérations de secours. Celles-ci sont menées par 18 hélicoptères et plus de 30 navires, marchands, et garde-côtes, tandis que la US Navy a dépêché l’USS Bonhomme Richard. Des plongeurs ont été mandés, le ferry ayant pris l’eau rapidement. Mais les conditions sont difficiles. « Il y a beaucoup de boue dans l’eau et la visibilité est réduite », a indiqué Lee Gyeong-Og.

Certains passagers ont sauté par-dessus bord alors que le ferry, qui peut accueillir 900 passagers, sombrait. La température de l’eau avoisine les 10°C. Le bateau a pris l’eau rapidement, et deux heures après avoir lancé son signal de détresse, il avait presque complètement sombré.

ferry8 cnn

 

 

ferry6

 

Les secours viennent en aide à des passagers coincés sur le Sewol.

Les témoignages des passagers, qui rapportent avoir entendu un grand bruit, suggèrent que le ferry a heurté le fond sous-marin. Mais un membre d’un vaisseau du gouvernement, qui aurait parlé à certains membres d’équipage du Sewol, dit que selon ces derniers, il n’y a ni récifs, ni rochers. Pour le vice-ministre de la sécurité, les circonstances de l’accident seront déterminées ultérieurement, les opérations de sauvetage étant prioritaires pour l’heure.

Sources : BBC, Le Nouvel Observateur, Reuters – Photo : Hyung-Min-woo/AP/SIPA