Les hélicoptères d’Air Mauritius ne sont plus les seuls à pouvoir faire des vols commerciaux. Corail Hélicoptères a, en effet, obtenu son permis de l’aviation civile le 8 mars. Elle est désormais opérationnelle.

La compagnie propose le transfert de l’aéroport aux établissements hôteliers, ou encore les survols pour des activités professionnelles et de loisirs, incessamment.

Le type de vols proposés va du baptême de l’air aux découvertes touristiques en passant par la photographie aérienne et les observations scientifiques. Tout comme une desserte Maurice-Réunion, « en moins d’une heure et demie », et des vols vers les îlots de Maurice.

Un Airbus AS355N bimoteur (semblable à celui de la photo illustrant cet article) se trouve déjà à l’aéroport international SSR, précise la compagnie dans un communiqué. La distance franchissable maximale : 700 kilomètres.

Cet appareil peut accommoder, outre le pilote, 6 passagers.

Qu’en est-il des tarifs ? Aucun chiffre n’est avancé pour l’heure. Mais Corail Helicoptères précise qu’ils « varient selon les types de vols et le nombre de passagers, et sont alignés sur ceux pratiqués dans de nombreux autres pays pour ce niveau de prestation ».

SAS Corail Hélicoptères s’est associée à des partenaires mauriciens pour fonder Corail Hélicoptères.

La compagnie réunionnaise lorgne le marché mauricien depuis 2009, selon ce que rapporte Hélico Fascination en février 2011 et lexpress.mu, dans un article daté du 2 mars 2011.