Follow Us On

Slider

Il aura fallu vingt minutes à la Commission d’enquête instituée contre Ameenah Gurib-Fakim pour entendre sir Hamid MoollanQueen’s Counsel (QC). L’un des doyens les plus respectés du barreau mauricien, sir Hamid a indiqué au juge Asraf Caunhye qu’il n’aurait jamais présidé la Commission d’enquête mise sur pied par l’ex-présidente de la République le 16 mars dernier si le Conseil des ministres n’avait pas donné son feu vert.

Sir Hamid a fait ressortir qu’il a décidé d’adresser une lettre au Premier ministre, Pravind Jugnauth, après que l’avoué Gilbert Noël l’ait contacté pour présider cette Commission d’enquête, au lieu de l’Attorney General.  D’autant qu’il avait a reçu une lettre de la présidence confirmant sa nomination. Le chef du gouvernement l’a alors informé qu’Ameenah Gurib-Fakim a enfreint l’article 64 de la Constitution.

A une question du juge, le ténor du barreau a expliqué qu’il n’aurait jamais accepté de présider cette Commission d’enquête sans l’aval du Cabinet. Il a aussi confirmé que son confrère, Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel (SC), était également de l’avis qu’une Commission d’enquête ne pouvait être instituée sans l’approbation du Conseil des ministres. 

L’avocat a également fait ressortir avoir échangé des «civilités» avec l’ex-présidente après avoir reçu un appel de Gilbert Noël quant à la lettre confirmant sa nomination, sans plus. Et qu’il n’a pas suivi les différents épisodes du bras de fer entre le Réduit et l’hôtel du gouvernement dans la presse. 

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Commission d’enquête : Gurib-Fakim a utilisé la carte de crédit de PEI car similaire à sa carte personnelle

Ameenah Gurib-Fakim a demandé à la Barclays d’annuler la carte de crédit que lui a attribuée Planet Earth Institute (PEI)...

Close