Après Port-Louis, c’est à Rose-Hill que la maquette du Metro Express est désormais exposée. Présent au lancement de l’exposition, Ivan Collendavelloo affirme qu’un certain nombre d’étrangers qualifiés devront opérer le Metro Express dans un premier temps avant de transférer leurs connaissances aux Mauriciens. Toutefois, le Deputy Prime minister affirme que le projet propose déjà des jobs aux jeunes. Il estime ainsi à 300 le nombre de jeunes déjà employés pour mettre en œuvre la ligne qui reliera Port-Louis à Rose-Hill dans deux ans.

Egalement présente au lancement, Fazila Jeewa-Daureeawoo insiste que la gare routière de Rose-Hill et ses environs seront profondément transformés avec l’arrivée du Metro Express. La vice Prime minister affirme aussi que les marchands ne seront pas oubliés dans le cadre de ce développement urbain d’envergure.