La police a arrêté Jaycee Chan, star du petit et du grand écran en Chine, dans une affaire de drogue. Le fils de l’acteur Jackie Chan a été appréhendé à Beijing en même temps qu’un acteur taiwanais de 23 ans très connu, Kai Ko Chen-tung. Selon la police, les deux hommes ont été testés positifs à la marijuana. Et plus de 100 g de cette drogue auraient été retrouvés au domicile de Jaycee Chan.

L’acteur de 32 ans est soupçonné de « providing a shelter for others to abuse drugs », selon la police. Il risque trois ans de prison.

Son père Jackie Chan, qui réside à Hong Kong, a, en 2013, été nommé membre de la Chinese People’s Political Consultative Conference. Et en 2009, il avait été désigné pour être Narcotics Control Ambassador par la force policière.

La semaine dernière, une autre célébrité chinoise, Gao Hu, a été arrêtée tandis qu’en mars.

Leur arrestation intervient dans la campagne zéro tolérance vis-à-vis de l’usage de substances illicites du gouvernement chinois. Ainsi, en juin dernier, le président Xi Jinping avait demandé des « mesures drastiques » pour lutter contre l’usage illicite de drogues.

D’autres célébrités ont également été appréhendées plus tôt, à l’exemple de Gao Hu la semaine dernière pour possession de marijuana et de méthamphétamines. L’acteur a notamment joué dans The Flowers of War de Chang Yimou.

La semaine dernière, 42 agences de management d’artistes à Beijing ont signé un accord avec la police. Elles s’engagent, à travers ce document, à ne pas recruter de célébrités qui auraient des problèmes de drogues.

Sources : The Hollywood Reporter, Times of India, BBC

Photo (Chinesefilms.cn) : Jaycee Chan et son père, en 2008.