Un Allemand a eu la vie sauve grâce à Dr House. La cause de son mal serait demeurée mystérieuse si un médecin n’avait pas fait le rapprochement avec un épisode de la célèbre série américaine.

En effet, le patient, 55 ans, a été admis pour insuffisance cardiaque, déficience visuelle et auditive ainsi qu’une inflammation de l’œsophage. Il n’avait, rapporte Le Figaro, aucun antécédent médical. Il souffrait également d’une fièvre d’origine inconnue. Et son dossier médical « était pratiquement vide ».

Un vrai casse-tête, donc, pour les médecins traitant de la Clinique universitaire de Marbourg, en Allemagne… Jusqu’à ce que le professeur Juergen R. Shaefer se rappelle avoir déjà vu un cas similaire.

« A la recherche d’une cause combinant tous ces symptômes et se souvenant d’un épisode de la série télé Dr House, explique ce professeur dans un article publié dans l’édition d’hier de The Lancet, revue médicale britannique, que nous avions utilisé comme matériel pédagogique pour des étudiants en médecine, nous avons suspecté une intoxication au cobalt. »

A l’origine de cette intoxication : une prothèse à la hanche qui comprenait ce métal, comme dans l’épisode Family Practice. Une radiographie de même que des examens sanguins et d’urine ont confirmé le diagnostic. Il a alors suffi de changer la prothèse pour faire baisser le taux de cobalt dans le sang du patient. Ce cas, a souligné le médecin à l’AFP, « démontre qu’un divertissement bien réalisé n’est pas seulement capable de divertir et d’éduquer mais aussi de sauver des vies ».

Shaefer, indique Time, est l’auteur d’un ouvrage expliquant comment Dr House peut être appliquée dans le cadre d’une vraie pratique médicale. D’ailleurs, pour expliquer les maladies rares aux étudiants en médecine, il ne se prive pas d’utiliser la série télé construite autour du personnage de Gregory House. Un médecin génial, aux méthodes peu orthodoxes, irascible, misanthrope sur les bords, de surcroît accro aux antidouleurs.

Pour les fans, et ceux qui ne connaissent pas, une vidéo retraçant l’ensemble des huit saisons.

Photo via Flickr