Pas de hausse ni de baisse pour ce qui est des prix de l’essence et du diesel. Ainsi en a décidé le Petroleum Pricing Committee qui s’est réuni ce vendredi 15 mars.

Les tarifs auraient dû augmenter, relève le communiqué émis en début de soirée. Cependant, le taux est en dessous du seuil minimum prévu par la loi, qui est de 4%. L’essence aurait coûté 1,09% plus cher et le diesel 0,57%.

A aujourd’hui, le Price Stabilisation Account est dans le vert et affiche une balance de Rs 716,8 millions.