Jayen Chellum estime que la Plateforme pou baisse prix l’essence ek diesel a eu raison de tenir bon face à la police. Celle-ci a accepté que la manifestation du collectif suive le parcours Ebène/Champ-de-Mars, plutôt que de s’arrêter aux Salines, ce dimanche 7 octobre.

Le porte-parole de la plateforme indique toutefois que la police a imposé des conditions strictes au déroulement de la manifestation. Décision que la plateforme contestera devant la Cour suprême, ce 4 octobre.

Par ailleurs, le porte-parole de la plateforme persiste à dire que malgré les hausses du cours du pétrole à l’international, les prix à Maurice ne peuvent être majorés. Au lieu de cela, Chellum insiste que c’est la structure du prix des carburants qui demande à être revenu, avec notamment moins de taxes reversées au gouvernement.