C’est au tour du parti au papillon de donner son avis sur les conclusions de la commission d’enquête sur les drogues. Ses membres ont tenu à faire ressortir plusieurs points qu’ils considèrent positifs ou négatifs. Si Ian Jacob s’est dit satisfait que le rapport ait pris en compte la «tendance mondiale progressiste» au sujet du cannabis, il déplore le fait qu’il y ait tout de même une approche «old school» au sujet de la drogue dans le rapport Lam Shang Leen. Notamment en ce qu’il s’agit de la «définition» même d’un utilisateur de drogues.

Au sujet de l’interdiction des cigarettes en prison, Rezistans ek Alternativ considère qu’une telle politique pourrait créer une révolte difficilement contrôlable. Réaction partagée donc pour le mouvement politique de gauche.