« Sa mem bann kamera la sa ? », lance le leader de l’opposition en rentrant dans l’hémicycle. Comme Paul Bérenger, les députés du MMM se sont longuement intéressés aux trois caméras nouvellement installées au sein de l’Assemblée nationale. Scrutant la caméra placée derrière eux, Paul Bérenger, Rajesh Bhagwan et Vada Baloomoody le sujet a monopolisé la conversation des députés du MMM pendant quelques minutes.

Le nouveau système est composé d’une caméra braquée sur la speaker et les deux autres dirigées vers l’opposition et lestravées de la majorité. L’une des particularités de ces caméras réside dans le fait qu’elles sont contrôlées à distance. Elles ne requièrent donc pas la présence d’un cadreur.

Avant que Paul Bérenger ne pose sa Private Notice Question du jour, Maya Hanoomanjee a informé les députés de l’installation du nouveau système. Opérationnelles à partir de ce mardi 15 novembre, les trois caméras fonctionnent en mode test. Avant que ces caméras ne diffusent leurs images auprès du grand public, le Select Committee de l’Assemblée nationale sur la diffusion en direct de débats devra finaliser certaines règles, explique la Speaker.

Ces règles établies, et les derniers tests de lumières effectués en décembre, c’est en mars 2017, à la rentrée parlementaire, que le nouveau système de diffusion sera entièrement opérationnel.