Les amateurs de bourbon signé Buffalo Trace ne seront pas contents. Il y a une pénurie de ce whiskey et rien n’indique que la situation va s’améliorer de sitôt. C’est donc le consommateur qui devra payer le prix fort.

Or, c’est le succès de ce bourbon particulier qui fait que la demande – aux USA et ailleurs dans le monde – dépasse les possibilités d’offre actuelle. Et pour ne rien arranger, la distillerie, comme d’autres dans le même créneau, a de plus en plus de difficultés à trouver du chêne nécessaire à la fabrication de tonneaux. C’est dans ces derniers que s’effectue la maturation des whiskies. Et pour que le whisky soit désigné comme bourbon, le vieillissement doit avoir lieu dans des fûts neufs de chêne soumis au préalable à un brûlage.

Que l’on se rassure toutefois, il y a peu de risque que ce bourbon disparaisse complètement de la vente dans un avenir proche. Il est en revanche fort possible la compagnie en augmente le prix, ou alors le laisse vieillir moins longtemps pour en réduire l’évaporation.

Source : Time