Reform Party, du jaune, du bleu et une tête de lion. Roshi Bhadain a annoncé plus vite que prévu quelques éléments essentiels de sa nouvelle formation politique. Pour le député de Belle-Rose/Quatre-Bornes, au-delà de la campagne de recrutement sur les réseaux sociaux et internet, il est l’heure de battre la campagne. En organisant notamment une quarantaine de réunions de contact dans les villages de l’île.

Bhadain assure toutefois que sa campagne de recrutement obtient déjà un franc succès notamment avec des parlementaires qui ont exprimé leur intérêt à rejoindre le Reform Party. Refusant de dire si des élus du gouvernement ont également exprimé leur intérêt, l’ancien ministre de la Bonne gouvernance assure que des députés de l’Assemblée nationale rejoindront le nouveau parti avant la rentrée parlementaire de mars.