Pour le leader de l’opposition, l’Alliance Lepep doit tenir sa promesse d’inclure une dose de proportionnelle dans l’actuel système électoral. Pour Paul Bérenger, le Premier ministre a admis qu’une dose de proportionnelle ajoutée au First Past the Post actuel ne saurait renverser la majorité élue lors d’un scrutin. Ce malentendu dissipé, le leader de l’opposition estime donc que le comité sur la réforme électorale doit soumettre assez vite ses propositions à ce sujet. Afin qu’une question aussi délicate ne soit pas débattue à la veille des prochaines élections.

Le leader de l’opposition a également dit sa détermination à revenir à la charge au sujet d’un incident impliquant le fils d’un haut gradé de la police à Rose-Hill et les zones d’ombres entourant la manière dont les forces de l’ordre ont géré ce dossier.