Follow Us On

Slider

Face à la presse, le leader du MMM a analysé les raisons qui ont conduit à la «cuisante défaite» de l’Alliance PTr-MMM avant d’expliquer que les instances mauves ont décidé de mettre fin à l’entente entre les rouges et les mauves.

Paul Bérenger attribue la déroute électorale de la défunte alliance à un vote sanction contre le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam. Une des explications avancées par le chef des mauves est également la « campagne » que certaines radios et titres de presse auraient mené contre le MMM et l’alliance PTr-MMM. Ce qui a valu quelques moments de tension entre Bérenger et certains journalistes présents.

Le leader du MMM a également annoncé son retour comme leader de l’opposition à l’Assemblée nationale, tout en précisant que les instances de décisions de son parti seront renouvelées lors d’élections internes qui seront tenues en février.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
Navin Ramgoolam se rendra à la State House à Réduit pour soumettre sa démission au président Kailash Purryag à 17h, ce samedi.

Close