L’ancien deputy prime ministe a passé une partie de la matinée de ce lundi au Central Criminal Investigation Department. Venu sans avocat, Rashid Beebeejaun dit n’avoir fait que répondre à la demande d’éclaircissements des enquêteurs sur les conditions entourant le contrat passé entre l’Etat et Betamax portant sur le transport de carburants vers Maurice.

A l’issue de son audition, l’ancien numéro 2 du gouvernement de Navin Ramgoolam a indiqué qu’il n’a pas été interrogé under warning et qu’il ne dispose pas de statut de témoin dans l’affaire en cours. Beebeejaun dit être la disposition de la police, même si pour l’heure, aucune audition additionnelle n’est prévue selon lui.

Lors d’un précédent interrogatoire au CCID,  Mahen Gowressoo a affirmé avoir subi des pressions afin d’expédier le dossier Betamax. Ces pressions, selon l’ancien ministre du commerce seraient venues notamment de Rashid Beebeejaun.