Environ un ordinateur sur cinq marche sous Windows XP. Or, ce logiciel d’exploitation vieux de 13 ans arrive en fin de carrière. Depuis hier, c’est officiel : plus aucune mise à jour ne sera disponible pour ce logiciel mythique. Ce qui pourrait avoir des conséquences assez graves.

Windows XP ne s’arrêtera pas de fonctionner soudainement, mais sans mises à jour régulières, les bugs seront fréquents. Le logiciel deviendra la cible de hackers qui viseront des trous dans sa structure pour y injecter des virus. « Si vous ne basculez pas sur un système plus récent, vous n’êtes pas protégé contre les failles dans la sécurité », explique Garry Owen, directeur marketing pour la conception d’outillage chez VMware.

Par ailleurs, presque 95 % des ATM à travers le monde marchent toujours sous Windows XP, selon les experts. Et les ordinateurs sont mises à jour après une période allant de trois à cinq ans. Mais comme le concède Owen, beaucoup de firmes ont retardé ce processus pour économiser de l’argent en temps de crises. Il est déjà trop tard pour basculer sur un autre système d’exploitation sans risques de sécurité. Pour cet exercice, il faudra ainsi entre 18 et 36 mois pour une compagnie utilisant 5 000 ordinateurs.

Mais Microsoft offre une solution d’urgence. Pour environ 200 dollars par appareil, Microsoft offre un support customisé, coût qui va doubler à la fin de chaque année. Le gouvernement anglais a du débourser presque 5,548 millions de livres sterling de pour s’assurer que les départements ne souffrent pas de cette situation. Mais ce n’est qu’une mesure temporaire.

Source : The Telegraph – Photo : DailyTech