Le gouvernement australien ainsi que l’entreprise Carnegie Wave Energy ont tous deux contribué au fonds de 990 000 AUD (Rs 25,8 millions) mis à la disposition de l’Etat. L’idée, explique Susan Coles, Haut-Commissaire de l’Australie à Maurice, est de permettre l’élaboration d’une feuille de route pour l’utilisation des énergies vertes à Maurice et Rodrigues. Viendra ensuite la phase d’évaluation de la faisabilité d’un projet d’énergie des vagues. Si cette étape s’avère concluante, le meilleur site pour l’installation de la structure permettant de convertir l’énergie des vagues en électricité sera identifié.

Selon le Chief Operating Officer de Carnegie Wave Energy, les projets de ce type, déjà mis en œuvre en Australie par son entreprise, sont potentiellement adaptables pour les petites îles comme Maurice.