Sa rencontre avec l’Acting President a duré plus d’une heure, ce matin. Xavier Duval a évoqué avec Barlen Vyapoory la nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission. Une nomination que le leader de l’opposition conteste vivement, tout comme d’autres partis.

«L’indépendance du processus électoral est en jeu», soutient Duval. Car outre d’avoir été conseillère municipale, l’avouée de Pravind Jugnauth a aussi été agent d’un candidat indépendant lors des législatives de 2014. Sans compter qu’elle siège sur divers conseils d’administration de corps paraétatiques.

«Il est clair qu’elle n’a aucune indépendance» et ne convient donc pas aux fonctions qui l’attendent, insiste le leader du PMSD. Qui n’envisage pas pour l’heure de recourir à une motion de blâme.