Follow Us On

Slider

La Cour suprême d’Italie a tranché. Nandanee Soornack ne pourra pas être extradée vers Maurice. La plus haute instance juridique italienne maintient le jugement de la Cour de Bologne.

La décision est tombée ce lundi 6 février. Au grand soulagement de l’ex-proche de Navin Ramgoolam et de son équipe légale. Nandanee Soornack était présente à l’audience, à Rome, aux côtés de son équipe légale britannique et italienne.

S’ils étaient confiants de l’issue de cette affaire, explique Savina Choolun-Boodhoo, ils ont cependant dû faire face à la complexité de la manière de faire de l’Etat mauricien.

Débouté mi-septembre 2016 par la Cour de Boulogne, celui-ci avait fait appel presque un mois plus tard.

Que compte faire Nandanee Soornack maintenant que la menace d’extradition n’est plus ? La décision lui revient, souligne son avocate.

Savina Choolun-Boodhoo espère néanmoins qu’on laissera désormais sa cliente. Qu’elle puisse s’occuper de sa famille.

L’Etat mauricien devra s’acquitter des frais de justice.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
HSC 2016: La remise des résultats renvoyée

Si les boursiers sont fixés sur leur sort, les autres candidats aux examens du Higher School Certificate devront patienter encore...

Close