Le chef de file du Parti travailliste au Parlement une motion de blâme contre la présidente de la République. Une action qu’il ne prend pas «de gaîté de cœur», assure Shakeel Mohamed. Mais rendue nécessaire dans un souci de transparence. Et dans l’espoir d’«obtenir des réponses».

La dernière polémique entourant Ameenah Gurib-Fakim : des achats personnels effectués avec une carte de crédit du Planet Earth Institute, selon l’express. Au lieu de s’expliquer, la présidente a choisi le silence, note Shakeel Mohamed. Qui espère que le Premier ministre agira.

Interrogé ce matin sur cette controverse, Pravind Jugnauth a esquivé la question.