Follow Us On

Slider

Les signes sont positifs. Marie-Cléanne se remet plus vite que prévu à l’opération de séparation, constate son père Ian Papillon. Elle s’est réveillée avant les 72 heures, le temps qu’il lui aurait fallu, selon les médecins de l’hôpital NarayanaHealth City, pour récupérer après la très longue intervention d’il y a deux jours pour la séparer de sa jumelle siamoise.

Ian Papillon fait remarquer le cas de ses filles est une première dans le monde. Et le rythme auquel elle se rétablit, qu’il espère se maintiendra, en est un autre exemple, dit le père. Le cœur de Marie-Cléanne bat normalement, sa tension artérielle est stable, il faut juste que son foie se rétablisse. Les médecins pensent qu’environ deux mois de convalescence seront nécessaires.

Quant à Marie-Cléa, qui a n’a pas survécu à l’opération ce lundi 18 mars, à Bangalore en Inde, elle sera rapatriée à Maurice pour les funérailles. Sa mère Marie-Hélène Papillon l’accompagnera. Des formalités devant être complétées, la date de retour n’a pas été fixée.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
[Audio] Le traité fiscal Maurice-Kenya «anticonstitutionnel» : Sesungkur rassure

Maurice n’a rien à craindre suite au jugement rendu par la Haute Cour du Kenya. Rendue le vendredi 15 mars,...

Close