Les visites aux Casernes centrales se suivent et se ressemblent pour l’ancien Premier ministre. Ce mardi, Navin Ramgoolam a en effet été arrêté pour la 5e fois depuis février. Libéré sur parole, il est néanmoins reparti libre des locaux du Central Criminal Investigation Department (CCID) peu après 16h30.

Ramgoolam a passé près de quatre heures au CCID dans le cadre de l’enquête sur les conditions d’attribution du contrat de transport de carburant de la State Trading Corporation à l’entreprise Betamax, propriétaire du tanker Red Eagle. A l’issue de son interrogatoire,  le leader des travaillistes a été arrêté sous deux charges provisoires de conspiracy to defraud et public official using office for gratification.

L’ancien Premier ministre sera de retour aux Casernes centrales, ce mercredi matin, pour compléter sa déposition. A l’issue de cette étape, il sera traduit devant la Cour de district de Port-Louis.