Il est arrivé à 8h30 et n’est reparti qu’un peu avant 17h. Durant toute la journée, les enquêteurs de la commission anticorruption ont questionné l’ancien directeur général du Board of Investment sur les procédures pour investir à Maurice et celles que les sociétés d’Alvaro Sobrinho ont suivies pour s’implanter et acquérir du patrimoine dans l’île.

Même si son audition a été longue, Ken Poonoosamy, qui est désormais le deputy CEO de l’Economic Development Board, devra à nouveau se rendre à l’Independent Commission against Corruption, ce lundi 9 avril.

Images : MBC Ken Poonoosamy et son avocat Vimalen Reddi