C’est le Senior vice president of Software Engineering d’Apple en personne qui l’a présentée hier. La toute nouvelle version d’OS X, baptisée Yosemite, sera disponible gratuitement en septembre. Le design est plus blanc et moins métal, plus en transparence. Et les améliorations sont à tous les niveaux.

Le fonctionnement du notification center est simplifié, avec une interface inspirée d’iOS divisée en deux parties : widgets (météo, widgets tiers à ajouter via le Mac App Store…) d’un côté et notifications de l’autre.

Utilisé jusqu’ici pour les recherches sur la machine, Spotlight devient un search tool à part entière qui permet de fouiller non seulement son appareil mais aussi le Web, les contacts, Maps… Le navigateur Safari est, lui aussi, doté d’une nouvelle version qui, selon Apple, est plus efficace que Mozilla Firefox ou Google Chrome en termes d’énergie.

Mais ce que l’on retient surtout, c’est qu’avec Yosemite, tous les SMS et iMessages seront lisibles sur Mac et iOS à partir, bien sûr, d’appareils synchronisés. On pourra aussi effectuer des appels depuis son Mac !

Une nouvelle fonctionnalité permet également de partager des fichiers entre Mac, tablette ou smartphone sous iOS et Windows. Alors qu’avec Handoff, on peut commencer une tâche – comme écrire un mail – sur un produit Apple et la continuer sur un autre. Sans coupure.

Du côté du système d’exploitation destiné à l’iPhone, le tout nouveau iOS 8 inclut une Health App pour pouvoir surveiller sa santé. Celle-ci pourra s’intégrer à d’autres applis existantes. Photos et vidéos pourront être stockées sur iCloud – contre un forfait mensuel d’environ 4 dollars. On pourra aussi accéder à ses fichiers stockés sur iCloud drive à partir de n’importe quelle machine.

De manière générale, les fonctionnalités se retrouvent simplifiées, les tâches pouvant être exécutées d’une simple touche ou d’un glissement de doigt, comme répondre à ou effacer ses mails.

Les familles pourront aussi se partager des photos, des calendriers entre eux – jusqu’à six personnes grâce au service Family Sharing. Les enfants pourront également effectuer des achats sur App Store en utilisant les cartes de crédit des parents. Que l’on se rassure : ces derniers recevront une notification pour confirmer ou annuler la transaction.

Source : Mashable, The Guardian.

Photo (Apple) : Craig Federighi, Senior vice president of Software Engineering chez Apple, lors de la presentation du nouveau système d’opération hier, au Worldwide Developers Conference. Celle-ci est organisée chaque année par Apple à l’intention des développeurs.